Pere Verdaguer
Un été en belle page

 

Pere Verdaguer a toujours cultivé le tableautin, petit texte de prose poétique d'une dizaine de lignes où il approche la réalité la plus quotidienne avec un regard neuf et une langue incisive. Dans ce genre, en catalan, il nous a donné le livre Crepuscles (Trabucaire, 1986) et en français les recueils Poèmes en prose (1962) et Dictionème pour Michel (La Salamandre, 1963). Dans les deux langues on connaît le livre Poesia del Conflent, en collaboration avec Louis Monestier sur des gouaches de Jacques Bonneil (Conflent, 1981).

Cependant Un été en belle page constitue pour Pere Verdaguer l'ensemble le plus conséquent du genre en langue française. Ce livre réunit des fragments dont certains ont paru dans des journaux et des revues mais dont la plupart étaient restés inédits à ce jour. Claude Bideau, les ayant lus, a trouvé pour un grand nombre d'entre eux de beaux équivalents graphiques. Quant à Ginette Bernard, elle a dessiné une couverture aussi estivale qu'aérienne.
L'auteur

Pere Verdaguer (Banyoles, province de Gérone, 1929) a fait une carrière d'enseignant, en particulier à l'université de Perpignan. Il a fait aussi beaucoup de journalisme (Midi Libre, L'Indépendant, Avui) et a collaboré à plusieurs revues : Sant Joan i Barres, Conflent, Revista de Catalunya, Serra d'Or... Comme écrivain, il s'est spécialisé dans la science-fiction mais est également l'auteur d'essais et de recueils de poèmes en prose. Il s'est attaché à faire connaître la langue et la littérature catalanes dans notre pays, ainsi qu'à faire connaître le Roussillon au sud des Pyrénées. C'est un des responsables de la collection des Classiques Roussillonnais.


Ce qu'en a dit la presse

«Des textes ciselés qui vont au plus profond de la réalité quotidienne et du visuel. Une oeuvre intimiste dans laquelle Pere Verdaguer se livre».
(Olivier Alvarado, L'Indépendant)

 

ISBN 2-908866-09-9, 1998, 168 pages, 16 €