La Crue
Michel Maurette
Préface de Joseph Ribas

 

La Crue est un livre d'une actualité permanente. Le nombre de ses rééditions, en 1959, 1971, 1982 et 1995, en atteste. La Crue, édition 2007, constitue une somme définitive avec la préface inédite et sensible de Joseph Ribas, l'étude profonde et novatrice de Gérard Soutadé et l'apport de deux cahiers-photos.

La Crue est un livre que tout Roussillonnais aura à coeur de lire, de relire et de posséder en mémoire de sa terre et des heures terribles qui la meurtrirent. « Le chant tumultueux d'un homme et d'un torrent ». Michel Maurette aimait à définir ainsi La Crue, son premier livre écrit à la suite des événements tragiques qui frappèrent le Roussillon, les 15, 16 et 17 octobre 1940. L'auteur s'identifia aux personnages et aux différentes séquences du drame avec une intensité et une force émotionnelle telles qu'elles suscitèrent, dès la parution de l'ouvrage en 1949, un sentiment général d'admiration. Pau Casals y perçut « une symphonie colossale » ; « grave humanité et sens épique » déclara Joseph Delteil.

Par sa véracité concernant les grands moments des inondations d'octobre 1940 en Pays catalan, La Crue est aux scientifiques l'un des ouvrages de référence dont l'histoire régionale révèle des antécédents. Par l'usage du terme local d'Aiguat, Michel Maurette souligne la spécificité de la grande crue méditerranéenne, phénomène naturel et social. Longtemps victime d'ostracisme en Catalogne-Nord, ce mot s'introduit progressivement dans la langue française car il a sa place dans le langage concernant les inondations.

 

Les auteurs

Michel Maurette est né le 19 juillet 1898 au mas del Faig, près de Serralongue, dans les Pyrénées-Orientales. Il quitte l'école à 12 ans pour aider ses parents aux travaux des champs. Le Mercure de France accueille ses premiers écrits. En 1949, il publie La Crue. Président de l'Association des Ecrivains-paysans, l'Académie française couronne ses derniers ouvrages : L'Enfant des Loups (1978) et Le Rêve d'écrire (1970). Il meurt le 6 mars 1973 à Caux-et-Sauzens (Aude).

Joseph Ribas est né à Saint-Laurent-de-la-Salanque, dans les Pyrénées-Orientales, en 1931. Enseignant, il est l'auteur de différents essais sur la lecture. Écrivain, il a publié une dizaine d'ouvrages sur les Pyrénées, entre autres Les Chemins de Garonne et Canigou, montagne sacrée des Pyrénées. Ses livres ont été publiés par Fayard, Sirius, Milan, Loubatière. Chroniqueur à La Dépêche du Midi et à L'École libératrice, il a écrit de nombreux articles, particulièrement sur la littérature d'expression paysanne.

Gérard Soutadé, professeur émérite de géographie physique à l'Université de Paris X-Nanterre, est spécialiste de la haute montagne catalane. Il a publié plusieurs ouvrages sur les catastrophes naturelles dont l'un sur l'Aiguat del 40.

 

Ouvrages de Michel Maurette aux Publications de l'Olivier

ISBN 978-2-908866-32-2
ISNN 1956-5437
2007, 240 pages, 22 €