Emmanuel Théodose de La Tour d'Auvergne
Cardinal de Bouillon (1709)
Perpignan, musée Hyacinthe Rigaud

Le portrait du cardinal de Bouillon (1707/1709-1741) marque chez Rigaud le point d'aboutissement d'une lente évolution.

Dans la décennie 1690-1700, l'influence de Philippe de Champaigne sur les effigies ecclésiastiques du Catalan est sensible, de son Hyacinthe Serroni, archevêque d'Albi (1683-1685), décalque maladroit de l'Omer Talon (Washington, The National Gallery)

Philippe de Champaigne
Omer Talon (1649)
National Gallery of Art, Washington

Hyacinthe Rigaud
Hyacinthe Serroni, archevêque d'Albi
(1683-1685)
Musée Toulouse-Lautrec, Albi

au cama´eu de gris et d'ocres de l'abbé de Rancé (1696-1697), saint Jérôme moderne. Abbés et évêques sont systématiquement campés en buste sur un fond neutre ; leurs mains restent dissimulées, toute l'attention du peintre se concentrant sur les traits distinctifs de son modèle ; seul élément de décor, une colonne au fût ostensiblement ébréché rappelle à l'arrière plan la finitude de toute chose. Le portrait se charge d'un discours moral sous-jacent.

Hyacinthe Rigaud
Armand Jean Bouthillier
abbé de Rancé (1696-1697)
Soligny, abbaye de La Trappe

Hyacinthe Rigaud
Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux
en habit gris d'hiver (1701-1705)
Paris, musée du Louvre

Lorsque Rigaud commence son cardinal de Bouillon, il vient d'achever deux ans auparavant son Bossuet en habit gris d'hiver (1701-1705), figure solennelle d'un intellectuel surpris dans l'intimité de son cabinet d'étude. La quête de la majesté y atteint un subtil mais fragile équilibre.

Avec le cardinal de Bouillon, Rigaud crée une formule qu'il ne cessera d'éprouver jusqu'à l'épuisement et qui donnera le ton, quoique simplifiée, à tous ses portraits d'ecclésiastiques en grand format de la période 1710-1740 : de François Robert Secousse (1708), vicaire de Saint-Eustache à Monseigneur de Rohan-Guémené (1733), archevêque de Reims, en passant par Charles de Saint-Albin (1723), archevêque de Cambrai, le cardinal André Hercule de Fleury (1728) ou Henri Oswald de La Tour (1732), cardinal d'Auvergne.

Hyacinthe Rigaud
Charles de Saint-Albin
archevêque de Cambrai (1723)
Los Angeles, The J. Paul Getty Museum

François Stiémart d'après Hyacinthe Rigaud
Cardinal André Hercule de Fleury
(copie exécutée avant 1738
d'après un original de 1728)
Versailles, musée national du château
et des Trianons


© Ariane James-Sarazin pour tous les textes et les images de ce module.